sans lactose

Aspic de pommes caramélisées d’Estelle

J’ai appris à cuisiner l’aspic de pommes, ce sublime dessert, il y a des années, c’est un de mes préférés. Les mots ne suffisent pas… les pommes caramélisées, confites, fondantes, les raisins secs, la cannelle, et la crème anglaise qui vient compenser la légère acidité des fruits, c’est une vraie merveille ! Sans compter que c’est un dessert spectaculaire qui fait de l’effet quand vous l’apportez à table, et qu’il est naturellement sans lactose et sans gluten. Je tiens cette recette de ma maman, rendons à César… 🙂 J’ai toujours la feuille dactylographiée, bien usée, qu’elle nous a offerte à mes sœurs et moi. Vous m’en direz des nouvelles !

 

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 1h30

Ingrédients pour un aspic de 6 personnes :

  • 1,5 kg de pommes légèrement acides, en utilisant de préférence plusieurs variétés,
  • 80 g de margarine (Fruit d’or, Plantafin etc.)
  • 160g de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100g de raisins secs
  • Cannelle et vanille en poudre

Pour réaliser ce dessert il vous faut un moule à soufflé en verre ou céramique, à fond plat, rond et aux parois qui montent haut.

 

Préparation :

Préchauffez au préalable votre four sur 220°C sur chaleur tournante.

Commencez par éplucher vos pommes. Découpez-les en quartiers puis en lamelles fines que vous gardez dans un saladier de côté.

Coupez ensuite la margarine en petits morceaux, puis pesez le sucre et les raisins secs et réservez le tout dans des bols individuels.

Avant de l’utiliser, graissez votre moule à soufflé avec un peu de margarine.

Déposez d’abord au fond une couche de pommes en les intercalant en ronds. En commençant par l’extérieur et en allant vers l’intérieur, afin que cela fasse un dessin harmonieux. Cette couche de pommes représentera le dessus de votre gâteau une fois démoulé.

Ajoutez-y les raisins secs et saupoudrez avec un petit peu de sucre, de la cannelle, de la vanille et des morceaux de margarine en les éparpillant.

Rajoutez par-dessus une couche de pommes, concentriques de la même façon que la première couche, et ajoutez à nouveau du sucre, des raisins secs, de la cannelle et de la margarine.

Puis faites de même sur plusieurs couches jusqu’à épuisement de vos ingrédients.

Enfin, terminez la dernière couche avec du sucre de la cannelle et de la margarine.

Tassez bien le tout avec une spatule, puis couvrez bien votre moule avec une grande feuille de papier d’aluminium. Refermerez la bien en la serrant sur tout le tour du moule.

La cuisson :

Enfournez votre moule pendant 1h30. Les pommes vont cuire doucement puis commencer à caramélisées. Pendant la cuisson ne pas hésiter à sortir une fois ou deux votre moule et à tasser encore le papier avec un gant de cuisson pour ne pas vous brûler.

Plus votre aspic de pomme sera tassé et plus il tiendra au démoulage ensuite.

Au bout d’1h30 vous pouvez sortir votre aspic du four. Tassez le une fois encore, en laissant le papier d’aluminium, pour le rendre le plus compact possible.

Passez la lame d’un couteau le long des bords pour décoller juste l’extérieur de l’aspic et pour qu’il ne colle pas trop en refroidissant.

Le démoulage :

Laissez l’aspic refroidir et quand il est à température ambiante mettez-le au réfrigérateur quelques heures, pour qu’il soit le plus froid possible.

Au moment de le servir, faites couler de l’eau très chaude dans le fond de votre évier. Plongez-y le bas du moule pour que la chaleur fasse fondre juste la surface. Ainsi vous permettrez à l’aspic de se démouler facilement.

Cette étape est un petit peu périlleuse : retournez d’un seul coup et sans hésitations votre moule pour que l’aspic atterrisse en beauté et sans se défaire sur votre plat de présentation.

Enfin, l’aspic de pommes se marie à merveille avec une crème anglaise, sans lactose comme il se doit. Je vous en donne la recette en parallèle, dans ma publication suivante.

Ce sera un succès assuré quand vous arriverez à table avec ce dessert qui fait l’unanimité 🙂

 

2 comments

  1. J’ai fait cet aspic qui, pour l’instant, sent délicieusement bon dans le four ( jai fait macérer les raisins dans le rhum pour donner du goût car je n’apprécie pas la cannelle)
    Problème : quand je tasse, le jus déborde. et il y en a toujours puisqu’avec la feuille d’alu il n’y a pas d’évaporation ou très peu. Est-ce normal? Faut-il en enlever? Ce jus va-t-il se gélifier ? Suspense!!!! Pourvu que ça marche…je le saurai demain quand l’aspic sera refroidi.

    1. Bonjour Jeanne, merci pour ce commentaire très utile ! Oui, ne vous inquiétez pas, le jus va se gélifier, c’est une réaction chimique avec le jus des pommes et le mélange avec la margarine et le sucre 🙂 mais pour ça il faut bien tasser l’aspic à la sortie du four, et le laisser au froid longtemps, plusieurs heures à une nuit, l’idéal. Vous verrez, ensuite il se démoulera bien et c’est une merveille avec une crème anglaise 🙂 Good luck !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *