Sablés diamants vanille chocolat

Pour moi il y a les sablés… et les sablés diamants ! J’avoue un énorme faible pour la 2ème catégorie découverte par hasard un soir, veille de réunion chez un client gourmand. Je cherchais à épater l’équipe avec des petits gâteaux faciles à faire, et je suis tombée sur cette recette de 750 g, très détaillée façon « pro » dans le livre « Je passe mon CAP Pâtissier en candidat libre ». Je l’ai adaptée pour les intolérants au lactose et j’ai ajouté une touche de chocolat, pour une des participantes à cette fameuse réunion qui ne jure que par le chocolat 😉 Honnêtement, ces petits gâteaux sont une pure merveille ! Fondants/friables dedans et croustillants/sucrés tout autour, avec ce goût de vanille et de chocolat, irrésistibles ! J’en connais qui se relèvent la nuit pour aller en chiper dans la boîte (je ne donnerai pas de noms…)

Je vous indique ici les proportions pour 25 ou pour 50 petits sablés parce que quand c’est bon on voudrait toujours que ça dure plus longtemps 😉 Seuls les ingrédients « secs » changent, mais vous verrez, ça fonctionne. Régalez-vous !

 

Niveau : Moyen

Préparation : 15 minutes + 45 à 60 min au congélateur

Cuisson : 15-20 minutes

Ingrédients pour 25 / 50 sablés diamants :

  • 260 g / 500 g de farine T55
  • ½ sachet / 1 sachet de levure chimique
  • 100 g / 190 g de sucre glace
  • 160 g / 310 g de margarine (Planta fin ou autre, mais surtout pas de margarine aux Omégas 3, ça lui donne un arrière-goût de poisson très désagréable)
  • 1 gros jaune d’œuf (2 si ce sont de petits œufs)
  • 63 g de crème de soja (Bjorg par exemple)
  • 300 g de cassonade (c’est très important pour le côté « diamant » que ce soit de la cassonade)
  • ½ cuillère à café de sel
  • 1 gousse de vanille fendue en deux après avoir été aplatie, et grattée avec la lame d’un couteau
  • Des pépites ou des chunks de chocolat noir

 

Préparation :

Préparez d’abord la gousse de vanille :

Posez-la sur une planche, avec le plat d’un couteau vous la lissez sur toute la longueur en appuyant. Vous coupez un des deux bouts, puis vous la cisaillez en deux dans l’épaisseur, sur toute la longueur, avec un couteau bien aiguisé, jusqu’à l’autre bout. Ensuite vous raclez l’intérieur de la gousse, d’un côté puis de l’autre, avec la lame du couteau, vous recueillez ainsi toutes les graines sans rien perdre.

La pâte ensuite :

Pétrissez tout doucement les produits secs d’abord : la farine, la levure, le sucre glace, la margarine, les graines de la gousse de vanille et le sel.

Quand le mélange est bien « sablé », ajoutez le jaune d’œuf et la crème de soja et continuez de mélanger.

Ne travaillez pas trop la pâte sinon elle ne sera pas aussi fondante. Ecrasez-la une fois avec le talon de votre main et remettez-la en boule, afin de bien mélanger tous les ingrédients.

Réalisez des boudins de pâte :

Faites deux « boudins » d’environ 2 à 3 cm de diamètre, en roulant la pâte sous vos mains. Attention à ce qu’ils soient bien plats à chaque extrémité. (4 boudins si vous choisissez l’option 50 sablés diamants.)

Sur un plateau, versez la cassonade, et roulez longtemps les boudins dedans de façon à ce que le sucre colle bien à la surface de la pâte et forme de cristaux.

Puis placez le plateau avec les deux rouleaux de pâte au congélateur, pendant 45 minutes à une heure.

La découpe des sablés et la cuisson douce pour finir :

Faites préchauffer votre four sur 160°C, chaleur tournante.

Sortez le plateau du congélateur. Là vos rouleaux de pâte sont suffisamment fermes pour que vous puissiez les découper en rondelles de 8 mm à 1 cm d’épaisseur, en coupant toujours à la même épaisseur.

Placez ensuite les sablés en quinconce sur la plaque de votre four recouverte d’une feuille de papier sulfurisé en les espaçant un peu (ils grandissent en cuisant). Ou sur une feuille en silicone destinée à la pâtisserie, comme vous préférez.

Déposez sur chacun deux ou trois pépites de chocolat en appuyant à peine.

Enfin, faites cuire vos sablés diamant pendant 15-20 minutes à 160°C max (selon la chaleur de votre four). Il faut qu’ils restent « pâles », pour rester bien friables, s’ils dorent trop ils seront moins « sablés ». J’ai toujours constaté que, dans le doute, il était toujours préférable de faire moins cuire la pâte sablée, qu’elle soit en tarte ou en petits gâteaux.

Sortez les sablés diamant du four et – si vous y arrivez – attendez qu’ils refroidissent en les plaçant sur une grille.

Sablés diamants vanille chocolat

Puis servez-les et écoutez cette minute de silence, c’est du bonheur 🙂

Sablés diamants vanille chocolat

Ces petites merveilles se conservent jusqu’à une semaine dans une boîte hermétique… mais ça voudrait dire que vous avez embauché des gardes du corps. Parce que, en vrai, s’ils résistent deux jours ce sera un record !

Ils sont parfaits avec un petit café par exemple !

Sablés diamants vanille chocolat

3 comments

    1. Bonjour Thierry,
      Tout simplement par de la crème fraîche 🙂
      Dans mes recettes la plupart du temps je remplace le beurre par de la margarine et la crème fraîche par de la crème de soja.
      Merci pour ce gentil commentaire et belle journée !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *